L'accompagnante thérapeutique

Parcours professionnel

Assistante sociale de formation, j'ai toujours été très touchée par les personnes les plus démunies, socialement, culturellement, affectivement. Depuis de nombreuses années, je me suis fortement intéressée à l'évolution spirituelle de la personne et c'est toujours à partir de cette aspiration profonde que j'ai dirigé ma vie.

Guidée par ces motivations, j'ai créé bénévolement trois services. Dans un premier temps, suivant le souhait de l'équipe SOS Enfants de Libramont, ALEM (Action Luxembourgeoise Enfance Maltraitée), j'ai pu mettre en place le service Bébé Accueil, qui a pour but de favoriser la relation mère enfant, et ce, dès avant la naissance du bébé, en soutenant les femmes enceintes.

J'ai ensuite initié le service Solidarité Libramont, dont l'objectif est de venir en aide, de diverses manières, aux personnes les plus défavorisées de notre société. Le troisième service mis en place est AnoréVie. Son but est d'apporter des pistes de solutions et un accompagnement aux personnes souffrant d'un trouble alimentaire lié à l'anorexie et ou à la boulimie.

Accompagnement dans la problématique du trouble alimentaire lié à l'anorexie boulimie

C'est à partir de ma propre souffrance que j'ai créé l'asbl AnoréVie. J'ai en effet souffert d'anorexie/boulimie pendant de longues années et il m'a fallu beaucoup de persévérance pour obtenir une guérison définitive, les thérapies entreprises se soldant souvent par un échec. Dès que j'ai été en mesure de comprendre les mécanismes de fonctionnement amenant inconsciemment une personne à mettre en place un système de défense tel que l'anorexie ou la boulimie, j'ai décidé de me former à diverses approches thérapeutiques pour accompagner les personnes qui cherchent une aide à leurs difficultés alimentaires.

Sens de la souffrance

J'ai très vite senti que ma personnalité était blessée par une non reconnaissance des aspirations fondamentales de mon être. Cette blessure a provoqué, au cours de ma croissance, la mise en place de mécanismes de défense permettant ma survie mais masquant des manques douloureux.

L'anorexie boulimie est le symptôme d'une fracture psychique éloignant souvent la personne de ses ressentis parce que les douleurs émotionnelles accompagnant certaines de ses blessures ont été trop vives pour être gardées dans sa conscience. Il y a donc eu refoulement.

Il y a souvent également fracture entre le potentiel d'une personne, l'expression de ce potentiel et sa reconnaissance par le sujet dont le négativisme envahit trop d'espace intérieur. La personne se perçoit comme inintéressante et souvent nie sa propre existence.

Elle est habitée par une forte culpabilité qui pourrait se traduire par "coupable d'exister". Cette insécurité existentielle se révèle dans des angoisses profondes que la personne tente de gérer par une prise de contrôle sur la nourriture. C'est parce que ce droit fondamental est menacé que les troubles alimentaires sont graves et reflètent la terrible culpabilité de la personne. Il y a dépendance dans le trop manger de la boulimie et dans le besoin de la sensation de ventre vide de l'anorexie. Il s'agit de gérer ainsi de fortes pulsions face à la nourriture traduisant un contrôle des émotions refoulées.

Se libérer du trouble alimentaire demande :

  1. D'aller à la rencontre de son intériorité pour reconnaître ses propres fonctionnements, croyances et états émotionnels.
  2. De se permettre d'exprimer ses émotions et oser nommer ses sentiments réels.
  3. De suivre un chemin de transformation psychique.
  4. D'offrir à son corps les meilleurs soins, entre autres alimentaires, afin de l'aider dans ce qu'il y a de vital au niveau physiologique
  5. De soutenir sa personnalité dans ses élans vitaux et d'aller toujours plus loin dans la reconnaissance et la réalisation de son potentiel d'être.

Ce remaniement psychique et les soins corporels permettent des retrouvailles avec sa véritable nature et une profonde acceptation de "qui je suis", de son corps sacré et de son incarnation. La forte culpabilité ressentie est allégée au fur et à mesure du travail et un regain d'énergie positive est apporté à trois niveaux : le sens de sa propre valeur (estime et sentiment de soi), la confiance en soi (perspective positive de la réussite de ses entreprises) et affirmation de soi. Il s'agit donc d'un travail au niveau profond de l'être dans sa globalité (corps, esprit, âme)

Françoise Lievens

Accompagnante thérapeutique
Artiste

  • fr.lievens@skynet.be
  • +32(0)61 22 34 63